Lexique du Parlé provençal d’hier et d’aujourd’hui

Lexique du Parlé provençal d'hier et d'aujourd'hui

Estrangié “C’est sous cette forme qui tient compte de la prononciation locale, que l’on évoque non seulement le nouveau venu en Luberon, qu’il soit belge ou Parisien, mais aussi tout étranger à la communauté, fût-il du village voisin. Les actes eux-mêmes le stigmatisaient ainsi, faisant suivre son nom de la mention: “E.P”, autrement dit “étranger provençal”.On réaffirme de la sorte la cohésion claniquefondée sur la primauté de la famille souche. Dynamique de l’identité se définissant dans l’exclusion de l’autre, nourrissant l’inimitié des communes, voire des quartiers, ou encore l’opposition des “gens du hait” implantés dans les terres ingrates des garrigues aux familles de la plaine. Principe segmentaire du “nous” et du “ils”, qui aujourd’hui comme hier, structure la personnalité collective.” Magali Morsy (Dictionnaire du Luberon)

Eh Bonjour  Bonjour (avec le sourire forcément)

Fada / Fadade  Se dit de quelqu’un d’un peu fou VOIR ce Billet

Gracieux Se dit d’un bébé que l’on trouve joli à regarder même si ce bébé est un garçon bien gras et potelé.

Patin-couffin signifie “etcetera”, dans le sens de ce qui fait logiquement suite. En Provence, on se roule un patin et on se retrouve avec un couffin (panier qui servait de berceau aux bébés)… Et voilà.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Agathe

Agathe

Happy Blogger
.
.
.
.
.
.
.

PARTAGER

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest