Lifestyle

Cuisine de Cabanon

31 août 2017

Étiquettes :

Comme si je sortais de la Mer

Et puis, on a fait de la Soupe de poisson expérimentale, avec la pêche de JB. J’ai coupé les oignons et l’ail que j’ai fait revenir avec de l’huile d’olive. Adélaïde a coupé plein de tomates en tout petits morceaux, qu’on a ajouté dans la grande casserole avec du vin blanc, et un peu de rosé de mon verre.  Héloïse s’est occupée de la vaisselle, et des serviettes en papier. JB a vidé les poissons : 6 labres + 1 non identifié + 2 rougets + une dizaine de sardines (rougets et sardines du poissonnier pour compléter), que finalement, j’ai décidé de faire revenir à la poêle. La soupe est devenue encore moins soupe quand j’y ai ajouté les pommes de terre qui restaient de la veille (Brandade de rougets). J’ai posé les poissons grillés sur les légumes et apporté le tout à table, comme si j’étais en Sardaigne, comme si je sortais de la Mer. A 10 heures passées, j’étais encore toute salée. On a apprécié chaque poisson, félicité le pêcheur, rêvé déjà à d’autres festins. On a gratté le fond de la casserole, en étalant les légumes fondus, auxquels s’étaient mêlés des petits bouts de poisson, sur des croûtons bien ronds et dorés, avec juste un peu de rouille pour relever.

0 likes
Related Posts

Your email address will not be published.