Août

Je vous écris du poulailler, qui a été aujourd’hui fraîchement repeint et qui en ce début de soirée du premier jour de septembre, est déjà un peu gagné par la pénombre. Je vous écris à la lueur de mon bocal solaire, perchée sur ma colline, calée contre trois oreillers (le Luxe !). Je ne peux m’empêcher de prendre note de ce qu’il reste à faire ; dans cette pièce, changer la moustiquaire d’une des fenêtres, réparer un volet, peindre quelques trucs. C’est si peu

Nous avons tellement avancé depuis que nous sommes arrivés il y a moins d’un mois. Cinq tonnes de gravats et d’objets ont été évacués et tant de recoins à poussière dégagés de ce qui les encombrait, puis nettoyés. Nous n’avons accès au gîte que le Samedi, jour de grand nettoyage, donc nous nous devons d’être expéditifs dans nos transformations. Nous avons pu installer quelques meubles et un peu de décoration, et déjà cela ressemble un peu plus à notre Maison ; cela nous ressemble un peu plus.

La liste des choses à faire est si longue que nous avons commencé à l’écrire dans un cahier… On y trouve de tout : terrasser le bout de terrain en contrebas, changer la clôture du potager, installer une troisième corde à linge, fabriquer des bacs à compost, refaire 8 salles de bain (!), suspendre des globes et faire dégringoler de la vaisselle du plafond…

Parmi les acquisitions du mois : un boutis blanc et ses grands coussins assortis pour la chambre de la Coquille / un BBQ / une planche à découper / des verres à eau (Duralex of course) / des torchons etc … / des coussins pour les chaises près de la piscine / une lampe pour éclairer le billard / des poubelles pour les salles de bain, pour la cuisine, pour le tri sélectif… / un chariot / un aspirateur !

De ce mois d’août, qui nous a aussi apporté des moments difficiles, je me souviendrai des oisillons qui sont nés dans la Chapelle le lendemain de notre emménagement, de ma joie à les regarder, de pas trop près, chaque matin, chaque jour un peu plus plumés, de les avoir vu se poser maladroits sur les appuie de fenêtre de la maison. Et puis tout à coup, envolés. Je me souviendrai des levers de soleil sur les vignes. Je me souviendrai des tomates du potager qu’Adélaïde nous préparait avec de l’huile d’olive et des herbes séchées pour l’apéro. Le coin apéro est le premier endroit que nous avons ré-institué sans plus de formalités, en installant la vieille malle, les bains de soleil et un fauteuil, sous les chênes, et les cordes à linge. En août, nous avons vécu comme des bohémiens, au milieu des bâches qui couvraient les meubles, dans un désordre indescriptible, parce que si peu d’espace (nous sommes passés de 210 à 80 m2!) Je me souviendrai des fou-rires tard le soir dans le poulailler. Je me souviendrai que nous avons passé du temps en famille comme jamais, dans l’inconfort et dans l’incertitude, et que c’était bon.

Ce mois d’Août m’a apporté quelques satisfactions / au projet, quand les vacanciers, qui arrivent le plus souvent fatigués et stressés, repartent détendus et heureux. Quand ils nous disent qu’ils aimeraient revenir alors même que tout est encore si imparfait et même parfois problématique… L’endroit est beau et authentique, et cela compte dans les cœurs et dans les esprits. Et puis étape importante, nous avons pris nos premières réservations à notre nom… Ce mois d’Août m’aura enfin apporté mon premier moment d’extase lié au fait d’exercer ce nouveau métier. Quand un matin en buvant mon café, j’ai entendu un jeune Papa chanter à son enfant, tout doucement, en prenant le temps… « Bateau… sur l’eau…. » et recommencer. J’ai fermé les yeux, j’ai souri, j’ai dit Merci.

6 réponses à “Août”

  1. marie dit :

    ho Agathe c’est bon tout ça ! (juste là c’est pas le jour DU TOUT pour moi de lire sans chouiner ton histoire d’oisillons envolés !) Bravo, vraiment vraiment d’avoir tant osé !

  2. Mélusine dit :

    Agathe, comme ton bocal solaire tu es lumineuse !
    Et moi, ça me fait du bien !
    Keep on my dear !

  3. Louis dit :

    Que j’aime te lire….

  4. Flo dit :

    Quelle joie que ce projet tant rêvé soit enfin réel et ces premiers clients qui vont repartir heureux et qui sait , répandre la bonne nouvelle de cette adresse un peu foutraque mais si joyeuse…. j’espère venir te rendre visite un de ces jours ! J’attends les premières photos avec impatience 😉
    Bises

  5. Nadine G dit :

    Moi aussi, j’aime vous lire !- Si les “vacanciers” veulent revenir c’est qu’il y a si peu à changer en fait. L’important c’est l’accueil, la nature, le bien être. Mettre tout cela dans un bocal et agiter ! Prenez soin de vous votre famille- Bisous

  6. vally dit :

    merci pour les photos les mots le ressenti de ces jours si pleins et heureux! et merci Agathe de partager tout ça avec nous! et bravo à vous et à toute la famille pour le travail effectué! des bisous et bon week end

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Agathe

Agathe

Happy Blogger
.
.
.
.
.
.
.

PARTAGER

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest